Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Sardane ( danse Catalane )

La danse traditionnelle
DESCRIPTION

La sardane est la danse populaire catalane par excellence, celle qui, parmi toutes les autres, symbolise le mieux la Catalogne. C’est une danse de plein air (les parvis des cathédrales, les rues, les places de nos villes et de nos villages), une danse de fête et de fraternité, solaire par sa forme, méditerranéenne par sa mesure.
 
LA MUSIQUE
 
L ’ensemble musical spécialisé dans l’interprétation de sardanes est unique au monde. La COBLA se compose des instruments suivants : un chalumeau et un tambourin (« fabiol » et « tambori ») joués par un même musicien ; deux « tibles » et deux « tenores » -instruments à vent de la même famille que le hautbois et les plus typiques de la cobla- ; deux trompettes, un trombone à pistons, deux « fiscorns » -instruments semblables au saxophone- et une trompette et un deuxième trombone.

DONC… Des plaines du Roussillon et de l’Empordà -berceau de la sardane actuelle- jusqu’au delà de l’estuaire de l’Ebre, la sardane est une invitation à la fête, une invitation à la catalogne. La barretina Cet élément du costume traditionnel masculin fut considéré comme un symbole et comme un signe de catalanité. Le fond a une forme en demi-cercle. La barretina (bonnet catalan) peut être rouge, mauve ou violette et grise ou encore noire. La façon de la plier ou de se la poser sur la tête changeait selon les lieux et les classes sociales qui l’utilisaient. Quand elle se portait pliée sur le devant, on l’appelait la barretina plana, barretina plate; si elle était pliée sur le coté c’était la barretina de garbi, barretina de suroît. La barretina était surtout une caractéristique des gens de la mer, mais elle était aussi portée par les bergers et les paysans. Elle fut utilisée lors des manifestations citadines, comme par exemple lors de la grande manifestation en faveur du protectionnisme, à Barcelone en 1882. L’usage populaire de la barretina commença à disparaître vers la fin du XIXe Siècle, mais sa force symbolique est encore utilisée dans de nombreuses compositions littéraires de cette époque, en particulier lors des Jocs Florals (Jeux Floraux). Dans ces compositions, la barretina se convertit parfois en symbole de liberté, d’autres fois elle symbolise les valeurs de la campagne face au conformisme urbain ou encore le courage des Catalans. La barretina fut le titre d’un hebdomadaire littéraire et politique catalaniste publié à Barcelone de façon intermittente entre 1868 et 1904. D’autre part, les personnages que symbolisaient les revues populaires Cu-Cut (1902) et En Patufet (1904) apparaissent également toujours avec la typique barretina rouge sur la tête.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

LAS SIRENAS

TOUTES LES INFORMATIONS SUR ROSAS ET SA REGION EN ESPAGNE VU PAR UN FRANCAIS POUR DES FRANCAIS D'ICI ET D'AILLEURS
Voir le profil de LAS SIRENAS sur le portail Overblog

Commenter cet article