Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par LAS SIRENAS


Les grandes chaînes nationales aimeraient que le passage au tout numérique soit plus rapide que prévu. Ce processus permettrait d'éviter certaines contraintes techniques et économiques dues à la cohabitation entre les services analogiques et numériques.
Michel Boyon, président du CSA, a présenté la semaine dernière, le schéma d'extinction des émetteurs de télévision analogiques pour le passage au tout numérique, qu'il fera parvenir prochainement au Premier ministre, François Fillon, qui prendra la décision finale d'ici l'été 2008.
Le schéma du président du CSA préconise de « basculer » la diffusion analogique vers le tout numérique progressivement et par zones géographiques.
Ainsi, la diffusion analogique d'une ou deux petites villes qui serviraient de pilote, serait éteinte dès le premier semestre 2009, ne laissant la place qu'à une diffusion 100 % numérique. Suivraient deux autres zones qui passeraient au tout numérique dès le second semestre 2009.
Les émetteurs des autres zones ou régions seraient éteints progressivement les années suivantes, à savoir dix zones ou régions ainsi que l'intégralité du réseau utilisé par Canal+ en 2010 et les douze zones restantes en 2011.
En suivant ce schéma, le basculement total des vingt-quatre zones serait effectif d'ici le 30 novembre 2011.
A titre d'information, il y a aujourd'hui près de 4 000 émetteurs en France, représentant quelques 13 500 fréquences analogiques.
Les chaînes TF1, France 2, France 3, Canal+, France 5, Arte France et M6 demandent au gouvernement, par le biais d'un communiqué commun, de prendre en considération les recommandations du CSA et de les inclure « dans le schéma national que le Premier ministre doit arrêter avant l'été, en application de la loi Télévision du futur du 5 mars 2007 ».
L'option du passage de l'analogique vers le tout numérique est, selon les chaînes, « la seule qui permette d'accompagner les 62 millions de Français métropolitains dans des conditions idéales et de tenir le calendrier global défini par la loi, qui prévoit l'achèvement du processus en novembre 2011 ».
Le communiqué des chaînes indique également que « sans extinction rapide dès 2009, trop de contraintes techniques et économiques, induites par la cohabitation entre services analogiques et numériques, empêcheront le développement raisonnable des services numériques ».
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article